top of page
DSCN3992-1024x768.jpg
DSCN3930-e1529615168985-768x1024.jpg
logo Amis Jaures.jpg

Notre
histoire

Les Amis de Jean Jaurès à Toulouse

Une association dynamique ouverte à l’actualité et à l’avenir

L’association a été créée en 2012 par le journaliste et écrivain Jean-Jacques Rouch (1950-2016) entouré d’universitaires et de citoyens toulousains.

Elle rassemble plus de 300 adhérents et bénéficie de soutien de l’ensemble des collectivités territoriales sises à Toulouse.

Elle entretient des relations permanentes avec la Société d’Etudes Jaurésiennes présidée par Gilles Candar, et les autres associations jaurésiennes , notamment celles du Tarn dont Jaurès était originaire et dont il fut député entre 1885 et 1914.

En dix ans d’existence, elle a organisé plusieurs dizaines de conférences, cinq colloques et participé activement à la vie culturelle toulousaine.

Pourquoi cette association ?

Jean Jaurès, dont le rayonnement fut et reste universel, a vécu à Toulouse de manière permanente pendant plus de six ans , entre 1883 et 1893. Il intervint ensuite fréquemment dans la vie politique et culturelle toulousaine et demeure, en tant que journaliste, l’un des « éminents collaborateurs » du quotidien La Dépêche.

Trois éléments rappellent l’importance de Toulouse dans sa carrière brutalement interrompue par son assassinat à Paris le 31 juillet 1914 :

-Grand intellectuel, normalien il fut professeur de philosophie à l’Université qui porte son nom depuis 2014. Il y rédigea ses thèses et y professa de nombreux cours publics .

– Elu municipal, il fut l’adjoint aux affaires scolaires et universitaires du maire Camille Ournac, de 1890 à 1893. Ce mandat exécutif fut le seul qu’il eût jamais exercé. Il produisit une activité prodigieuse, inaugurant les Facultés de sciences et de médecine en 1891 avec le président de la République Sadi Carnot, puis la Faculté de Lettres en 1892, mais aussi plusieurs groupes scolaires.

–Journaliste prestigieux, il collabora de manière permanente à La Dépêche puis au Midi socialiste fondé par Vincent Auriol et Albert Bedouce en 1908.

Toulouse fut avant Carmaux une étape décisive de son engagement socialiste.

Il arbitra la grève des tramways en 1891 et inaugura place Saint-Sernin la Bourse du Travail en 1892.

Et c’est au congrès SFIO de Toulouse qu’il devint en 1908 le leader incontesté du socialisme français.

Fidèles à sa mémoire, nous participons aux cérémonies du souvenir qui se déroulent régulièrement depuis un siècle devant son modeste monument du square du Capitole.

Mais nous voulons surtout éclairer l’actualité et préparer l’avenir en évoquant les principes qui ont guidé son action.

En premier lieu la défense de la paix, qu’il paya de sa vie. Il fut à ce titre un grand Européen, soucieux de forger les instruments politiques d’un monde pacifié.

Mais aussi la justice sociale, la laïcité, la recherche de la vérité, le droit des femmes, et la construction d’une société fraternelle respectant les cultures minoritaires .

L’association ne se limite pas à l’évocation des grands événements dont il fut le témoin et l’acteur. Elle aborde bien des sujets d’une brûlante actualité en France et dans le monde.

Elle est ouverte aux esprits curieux de toutes les générations et de diverses opinions et œuvre pour le « vivre ensemble » et la citoyenneté universelle.

 

                   Rémy Pech

                   Président honoraire de l’Université Jean Jaurès

                   Président des Amis de Jean Jaurès à Toulouse

Si vous aussi, vous souhaitez nous rejoindre pour y contribuer ? voici ci-dessous le bulletin d’adhésion de notre association que vous pourrez imprimer et adresser à Remy Pech Président.

contact par mail : aajjt@orange.fr

Une association dynamique ouverte à l’actualité et à l’avenir

« Association Les Amis de Jean Jaurès à Toulouse »

8, rue Saint Henri

31000 Toulouse

Merci pour votre envoi !
bottom of page